Et si Genève donnait un répit à Champ-d’Ollon en serrant sur la LCR ?

Une fin de dimanche matin tranquille. Enfin, que l’on voudrait tranquille…

Des klaxons un peu partout, au moins une trentaine, déjà. Des pauvres gens qui sont névrosés et dont le respect des autres est au niveau du bitume. Puis, une de ces motos que Berne n’a toujours pas eu le courage d’interdire qui passe et repasse plusieurs fois. Le tour du quartier pour la chauffer, sans doute. Hier, c’était le conducteur d’une voiture que l’on mettrait plutôt sur un circuit qui voulait montrer qu’il existait en la faisant vrombir. Qualité de vie basse. Genève, ville bruyante.

J’ai une suggestion à faire. Je ne fais pas partie des anti-voitures et encore moins de ceux qui relativisent l’insécurité. Bien au contraire. Mais puisque la prison de Champ-Dollon déborde et que tout indique que l’on ne pourra pas y mettre beaucoup plus de détenus qu’il n’y en a actuellement et que les solutions d’urgence ne semblent malheureusement pas avoir la cote, pourquoi la maréchaussée ne ferait-elle pas de grosses actions sur la circulation? Doubler, tripler pendant un temps les policiers sur les routes? Afin de…

– Contrôler les véhicules et l’état des conducteurs, beaucoup plus qu’actuellement

– Répandre dans le trafic, partout et à toute heure, des voitures ou motos banalisées afin de coincer ceux qui vous doublent où il ne doivent pas, parfois en slalomant ou en vous collant (spécialité de certains habitants du Grand Genève…), ou ceux qui ne respectent rien ou plus grand chose. Et pour le cas qui nous occupe ici, ceux qui enfreignent également la LCR (Loi sur la circulation routière) en klaxonnant pour n’importe quoi, empoisonnant du même coup la vie des personnes sur leur passage. Ce qui fait que, au final, toujours plus de gens pas forcément anti-voitures le deviennent

Ces comportements étant sanctionnés par des amendes, cela n’amènerait pas de nouvelles personnes dans les prisons. Mais cela nous permettrait de retrouver un semblant de civilisation et de respect sur les routes genevoises, donnerait un peu de tranquillité aux habitants et aussi un peu de marge à ceux qui doivent gérer les finances publiques, elles aussi bien mal en point. Peut-être même aurait-ce une influence positive sur les accidents, d’ailleurs. Vivre mieux, en somme.

Car en fin de compte, lutter contre la criminalité est très bien. Mais je n’ai jamais eu le moindre soucis de sécurité à Genève. Ailleurs oui, mais pas à Genève, bien que ce soit ici que j’ai vécu le plus. En revanche, les agressions par le bruit, elles, on nous en impose des dizaines par jour suivant où vous habitez alors que, le comble, elles seraient évitables pour une bonne partie.

Cela pourrait aller vite mieux. Et ainsi Genève ne serait plus la dernière du classement sur tout.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s