Commando de l’usine Goodyear : Honte à vous, Messieurs !

Ces jours, l’actualité me donne énormément envie de réagir. J’aimerais le faire sur tant de sujets, mais je dois rester réaliste, je n’y arriverai pas. Nous allons nous retrouver d’ici peu, en plus.

En revanche, je ne contiens pas ma colère sur ce que je viens de voir au journal de 12:45 de la RTS. Presque toutes affaires cessantes, je vous en fais donc part. Ce sera une immiscion dans les affaires françaises, mais peu importe.

Il s’agit de la séquestration des membres de la direction de l’usine Goodyear à Amiens, en France, par un commando d’employés de la société. Ouvriers convenant bien mieux, d’ailleurs. Oui, rien moins que ça ! Et de donner force arguments que c’est trop dur de donner de son temps, de se lever le matin pendant des années pour voir son entreprise fermée ou vendue, et j’en passe.

Oui, c’est dur. Mais Messieurs ! Ceci est valable pour la totalité des entreprises de ce monde. Cela fait même partie d’un certain risque dans la vie, voyez-vous, Messieurs. Même vos compagnes ou compagnons, si vous en avez, ne vous sont pas offerts pour la vie, Messieurs. À moins que vous ne trouviez aussi normale la violence pour les convaincre de rester avec vous, ce qui ne m’étonnerait absolument pas de vous, Messieurs.

Mais là, séquestrer les gens qui vous ont employés -vous ont donné votre pain, pour le dire plus trivialement- donnant un pot de chambre à votre directeur pour qu’il fasse ce qu’il doit faire en étant regardé, humilié, vous me dégoûtez, Messieurs. De même que tout syndicat vous soutenant. Honte à vous ! Vous nous démontrez que l’intelligence d’un Français moyen est décidément très moyenne, comme me le dit un jour un collègue français, provoquant ma stupéfaction.

Les patrons richissimes, exploiteurs, je ne les aime pas du tout, croyez-bien. Mais depuis ici, j’aimerais dire que ces comportements sont parfaitement inadmissibles, honteux. Vous méritez une charge de CRS, Messieurs. Et des poursuites judiciaires. Ce d’autant que ce n’est pas la première fois que cela arrive dans votre pays.

Mais malheureusement plus rien ne m’étonne de lui, à dire vrai, Messieurs.

Publicités

Une réflexion sur “Commando de l’usine Goodyear : Honte à vous, Messieurs !

  1. La bassesse, la Honte, la Violence… Elles sont patronales !

    Quand on fait 2,5 milliards de bénéfice en 2014 et qu’on se permet de virer 1143 personnes, c’est ça la Bassesse !
    Quand on oblige des parents à aller au resto du cœur, quand des enfants n’auront plus le ventre plein en allant à l’école et que leur seul repas complet sera celui de la cantine scolaire (comme beaucoup d’enfants, déjà !), c’est ça la Honte !
    Quand, à la suite de ces mesures injustifiables, des couples se séparent, des familles sont brisées, des enfants se recroquevillent sur eux mêmes, quand des gens se suicident, c’est ça la Violence !

    Tout ceci arrive après chaque plan « social », licenciements massifs pour raisons « économiques ».

    Quand les résistants tuaient les SS, les flics de la gestapo, revendiquant les droits et la liberté inaliénables du Peuple, ils n’étaient pas considérés comme des meurtriers, mais comme des héros ! Et il n’y a que les nazis et leurs sympathisants qui souhaitaient, pour ces gens là, « une charge de CRS »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s